Home Alimentation bébé Alimentation bébé: Les meilleurs laits 1er âge pour mon bébé jusqu’à 6 mois

Alimentation bébé: Les meilleurs laits 1er âge pour mon bébé jusqu’à 6 mois

choisir le meilleur lait infantile 1er age pour bébéSi vous n’allaitez pas ou si vous avez décidé d’arrêter d’allaiter votre bébé, vous devez choisir  parmi un très large éventail de laits infantiles. Pharmacie ou grande surface, prix, marque,…le seul critère qui peut garantir la qualité d’un lait infantile, c’est sa composition. Pas de panique, nous sommes là pour vous guider.


Si votre enfant n’a pas de problème particulier (allergie alimentaire, digestion,…), orientez-vous vers un lait « standard », en vérifiant bien sa composition…

1.    La teneur en protéines

 Un bébé ne doit pas consommer plus de 10g par jour de protéines (exactement ce que délivre le lait maternel). Si un bébé dépasse ce seuil, il a davantage de risques de devenir obèse en grandissant (étude effectuée sur près de 1 000 enfants dans le cadre du programme de l’Union européenne sur l’obésité infantile). Il faut respecter cette quantité limite jusqu’à l’âge de trois ans. Alors vérifiez bien la teneur en protéines du lait infantile que vous choisissez : si votre bébé boit 1 litre de ce lait par jour ou plus, sa teneur en protéines de doit ne pas dépasser 1g pour 100 ml. Le lait de vache, lui, contient 3,5g de protéines pour 100ml ; c’est pourquoi il faut attendre que votre bébé ait 3 ans pour lui en donner.

2.    La caséine et les protéines solubles 

Une fois que vous avez vérifié la quantité, il faut vérifier la qualité de ces protéines.

Méfiez-vous  des laits qui promettent de « caler » votre bébé grâce à leur formule riche en caséine (une protéine du lait). En effet, la caséine ralentit bien la vidange du petit estomac de bébé, qui vous laissera plus « tranquille » entre les biberons. Cependant plus un bébé absorbe de caséine et plus il risque d’être constipé. On soupçonne même la caséine de favoriser le développement de maladies auto-immunes. Évitez donc ces laits qui ne sont pas adaptés aux capacités digestives des nourrissons.
Préférez des laits qui ont un fort taux d’alpha-lactalbumine: généralement les laits les plus riches en ces protéines solubles proches du lait maternel sont les laits dits «hypoallergéniques» ou «HA».

3.    Les acides gras essentiels

Le lait maternel renferme toutes les « bonnes graisses » essentielles au bon développement du cerveau et de la vision. Une carence en acides gras polyinsaturés pourrait réduire la taille définitive du cerveau de 40 % !  Veillez donc aux graisses contenues dans le lait artificiel que vous choisissez. Idéalement, il ne devrait contenir ni graisses saturées, ni graisses hydrogénées. En revanche, il devrait contenir des graisses végétales apportant les fameux acides gras essentiels : les oméga-6 et les oméga-3. Il faut cependant respecter un rapport idéal entre ces deux familles d’acides gras. Divisez le taux d’acide linoléique (oméga-6) par celui de l’acide alpha-linolénique (oméga-3) :  si vous obtenez un chiffre entre 5 et 8 c’est bien, si vous obtenez un chiffre entre 8 et 10 c’est acceptable, si vous obtenez un chiffre au-dessus de 10 n’achetez pas. Cet équilibre entre les deux familles d’acides gras est primordial pour le bon fonctionnement de l’ensemble des organes et le développement cérébral des bébés.  Cela vous paraît compliqué ? Imprimez cet article avant d'aller faire vos courses, et emportez une calculatrice Wink!

4.    Les ferments lactiques

Le lait maternel protège votre bébé des infections. Si vous nourrissez votre bébé uniquement avec un lait infantile, il est préférable que ce lait contienne des ferments lactiques probiotiques (comme le bifidus...) pour tenter d’apporter la même de protection. Mais si le lait n’en contient pas, ce n'est pas "éliminatoire" ! Vous pouvez ajouter vous-même des probiotiques (le contenu d’une gélule ou en poudre) dans le biberon de votre bébé, après avoir demandé l'avis de votre médecin.  

5.    Du bio !

Si ce lait infantile idéal remplit touts les conditions ci-dessus et que, pour couronner le tout, il est biologique, c’est le must ! Un lait infantile biologique est issu d’une vache qui a reçu une nourriture sans pesticides, herbicides, insecticides, OGM, engrais, et autre substances nocives qui peuvent se retrouver dans son lait. Cette vache n’aura pas reçu non plus d’hormones de croissance ou d’antibiotiques. La fabrication du lait infantile ne fait pas intervenir non plus d’additifs chimiques ou d’agents de conservation. C’est autant de substances indésirables qu’on ne transmettra pas à notre bébé.
Les bonnes marques de laits infantiles biologiques: Hipp, Holle, Prémilait Bio, Babybio

Après l'âge de 6 mois, au moment de la diversification alimentaire de votre bébé, vous devrez alors passer au lait 2ème âge.